La jean Racine - VTT - Route - 14/15 avril 2018 -

Franck Humblot
lundi 16 avril 2018
par  Franck, Gilles
popularité : 43%

CR de mes 2 sorties de ce WE

Jean Racine 2018 - Sortie N°1 - Samedi 14 Avril

Pour cette sortie, cela devait être l’objectif de l’année d’un copain sauf que son dos l’a empêché de participer. Me voilà donc en solo pour ce parcours VTT - MYTHIQUE 58 KM. Une fois n’est pas coutume, on va commencer par les chiffres : 55 kilomètres, 4h18 de selle et 810 m de D+ le tout arrosé d’un terrain hyper gras, ça vous donne le ton de la sortie !

Beaucoup moins de monde que le dimanche et le fait que les parcours 58 et 66 soient isolés des parcours 15 à 45, du coup pas de bouchon ni de « gêneurs » dans les singles.

Etant donné les difficultés de l’organisation avec l’ONF, le parcours est une boucle très inhabituelle au sud de Chevreuse : Les Molières / Limours / Tour autour de Forges les Bains / Bonnelle / La Clle /Cernay et Choisel. Du coup, pas mal de tronçons jamais empruntés me concernant.

Le parcours est magnifique mais les conditions au niveau du terrain ont rendu cette sortie très difficile : des chemins collants au niveau des champs, des tronçons avec 15 à 20 centimètres de boues dans lequel on roulait à 5 à l’heure, des montées avec feuilles et boues qui obligeaient à finir à pied. Les quelques tronçons de route permettaient de récupérer un peu. Beaucoup de dégâts sur les vélos : des chaînes casées, des crevaisons.

Quelques singles secs absolument magnifiques néanmoins ! Et une ambiance et une solidarité entre les cyclos très sympa. Fin de la sortie vers 17h à peine le temps de rentrer pour l’apéro et une bonne soirée arrosée avec un copain qui fera le 58 le dimanche (je l’ai prévenu des conditions mais à priori c’était pire !!).

Jean Racine - Sortie N°2 - Dimanche 15 Avril

A peine remis de ma sortie VTT, me voilà debout de bonne heure et près à faire le parcours ROUTE - ELITE 122 KM (en fait 124). Je vois passer Denis et Bertrand alors que je me gare. Je rejoins le départ mais personne à l’horizon saur Marc un savinien avec qui j’avais roulé une fois et avec qui nous échangeons depuis sur Strava. Nous voilà parti en duo et nous rejoignons en haut de la Madeleine (première bosse pas facile pour démarrer !!) un duo de cyclos avec qui nous faisons cause commune. Quelques kilomètres plus loin, nous sommes doublés par quelques coursiers dont un « gamin » habillé FDJ qui mènera un train d’enfer. Le rythme est certes élevé mais, planqué dans les roues, cela se passe plutôt bien même s’il ne faut pas laisser le moindre trou. Les bosses s’enchaînent et chaque fois que l’un de nous est largué, nous sommes bon pour revenir à bloc en chasse patate.

Le parcours est vraiment splendide et le froid ressenti au début s’est vite dissipé avec les bosses. Les conditions de température sont idéales même si, une nouvelle fois, les vélos finirons très sales. La première partie est vraiment très chouette (notamment le tronçon Cernay / Saint-Robert / La Celle / Bullion).

Premier ravito au KM 48 où nous avons déjà pas mal de D+ ! Les « coursiers » ne s’arrêtent pas donc nous repartons avec un groupe plus homogène. Après la montée du Val Saint-Germain, nous relaçons sur le plateau lorsque j’entends un bruit. Je me retourne et tout le monde semble être là sauf qu’en fait Marc est tombé en touchant la roue du cyclo de devant. Un peu de redressage de cocottes, quelques étirements et c’est reparti (finalement, il s’est bien râpé au niveau du coude et s’est fait soigner au second ravito puis à l’arrivée). Les bosses s’enchaînent comme aux montagnes russes et nos deux compères du début lâchent prise. Nous nous retrouvons en duo et j’assure principalement les relais car j’ai l’impression que Marc en a pris un coup avec sa chute. Nous montons les bosses toujours ensemble plutôt bien et au train. Nous reprenons un paquet de cyclos et je m’aperçois que certains sont bien cramés !

Passage au second ravito (au même endroit que le premier) où Bertrand nous rejoint avec son équipe de triathlètes. Marc se faisant soigner, nous ne pouvons repartir avec eux. Il était temps que ce ravito arrive (KM100) car les forces commençaient à manquer (très bonne idée de mettre du salé !!). J’ai mangé comme un ogre !

Après la bosse d’Angervilliers, je me dis qu’il ne reste que 2 bosses (Forges et Roussigny) même si ce sont les 17 et 18e. Roussigny passé, nous bifurquons à gauche et pouvons jeter nos dernières forces sur le plateau avec de plonger vers Saint-Rémy où nous passons la ligne avec 124 kilomètres au compteur, 1565 m de D+ et 4h40 de selle soit une moyenne de 26.6 km/h.

Une superbe sortie bien corsée où, hormis la chute, nous avons pris beaucoup de plaisir. Et le Hot Dog à l’arrivée fait vraiment du bien !! Un WE bien rempli avec 9h de selle. Le WE prochain, pause avec un pariage prévu à Lyon (je vais louper la Montapeine !!).

Franck


le logiciel au service des cyclistes - licence à vie 30 €

Commentaires

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur