SCEAUX – HOUDAN – SCEAUX - 23 septembre 2018

Franck Humblot
lundi 24 septembre 2018
par  Franck, Gilles
popularité : 7%

Ce samedi avait lieu la classique « Sceaux-Houdan » dernière grande distance de la saison que nous avions fait il y a 2 ans !

165 kilomètres au programme ! Cela me paraissait beaucoup avec une forme moyenne en cette fin de saison mais, après confirmation que Philippe serait présent et au vu de la météo du dimanche, c’est donc vers 7h15 que je quitte la maison à vélo pour rejoindre Sceaux où je retrouve Philippe et André en train de monter leurs vélos puis Thomas.

A peine partis et sortis de la partie urbaine, nous roulons avec un groupe et ça part assez vite d’ailleurs trop au goût du métronome Philippe qui se laisse décrocher.

Pas mal de bons groupes nous doublent et on sent que Thomas aimerait bien y aller mais reste sagement avec nous. Les bosses sont montées dans le même ordre : Thomas devant, moi un peu derrière et André qui ne veut pas trop taper dans ses forces.

Le parcours est classique et reprend des morceaux du 200 de Boulogne : nous longeons tout d’abord la forêt de Verrières puis rejoignons Jouy en Josas, Buc puis Châteaufort. Nous traversons la vallée de Chevreuse et le premier ravitaillement a lieu dans la mer de sable sur la route des Vaux de Cernay.

Nous donnons son bon de sortie à Thomas et je préfère rester avec André. Nous pensons rouler plus sereinement mais nous prenons la roue d’un groupe de Sceaux et ça envoi du lourd à tel point que nous revenons sur Thomas enfin presque car un faux-plat nous laisse à moins de 100 mètres (lui n’a pas vu !).

Pendant 2/3 kilomètres, trop concentré à suivre les roues, je n’ai pas vu non plus qu’André a lâché. Je l’attends et nous allons rouler à 2 jusqu’au ravitaillement. Le vent est présent plutôt de 3/4 face et André se place dans mes roues en fonction du vent.

Nous prenons notre repas à l’intérieur (et nous croisons Thomas). Philippe arrive et nous décidons de l’attendre.

André semble inquiet car il n’a pas fait plus de 110 bornes cette année. Je prends donc les choses en main et amène mes deux compères pendant 45 kilomètres à un rythme soutenu mais régulier même si André me glisse vers Le Perray « un peu moins fort ça nous irait bien ! ». Nous reprenons rapidement 2 gars de Saint-Michel qui prendront notre petit train jusqu’au ravitaillement.

Le parcours est très forestier sur le retour surtout à partir de Gambais (massif de Rambouillet) et quasiment jusqu’au ravitaillement (le même qu’à l’aller). Nous restons groupés sur le plat ; seules les bosses créent des écarts mais nous nous reformons en haut.

Le dernier quart du parcours est le plus dur avec pas mal de bosses : Auffargis / Senlisse / Choisel et Villiers le bâcle. En haut de Villiers, il reste 10 bornes pour moi et 15 pour mes compères mais le plus dur est fait. Il était temps pour moi car les forces commençaient à manquer.

Le parcours passe devant chez moi et je laisse mes deux compagnons de route finir en duo alors que la pluie commence à pointer son nez alors qu’elle nous a laissé tranquille toute la sortie.

Thomas, de son côté, s’est égaré sur le plateau de Saclay et a été remis sur le chemin (bonus de 5 kilomètres) par Thibaud qu’il a rencontré par hasard !!

Au final : 165 kilomètres, un peu plus de 6h de selle (moyenne 27) et quand même 1541 m de D+ !! André a souffert mais tenu le choc et Philippe semblait serein.

Franck


le logiciel au service des cyclistes - licence à vie 30 €

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234