Savigny-sur-Orge-Provins-Savigny-sur-Orge - 24 juillet 2018 -

mercredi 25 juillet 2018
par  Laurent Fautras, Gilles
popularité : 11%

2e Edition :

Ce mardi, comme toutes les semaines depuis le retour des Vosges, je propose à ceux que cela intéresse une sortie longue.

Compte tenu des événements malheureux survenus lors de la 1ére édition en raison de mon accident sur le retour à Melun, j’étais décidé à conjurer le mauvais sort et à profiter des belles routes calmes du 77.
Trois volontaires avaient répondu à ma sollicitation :
• Philippe, le fidèle qui prépare activement la semaine fédérale qui a lieu à Epinal dans les Vosges.
• Nicolas, le petit nouveau qui apprend à notre contact la réalisation des grandes distances.
• Robert, notre secrétaire général toujours présent même si son épouse l’a traité de cinglé à le voir partir un jour de grosse chaleur…
Car effectivement, au-delà de la difficulté mineure de cette randonnée par son dénivelé, nous savions tous que la chaleur pourrait nous jouer quelques mauvais tours… Mais connaissant bien le parcours, j’avais repéré les différents points de ravitaillement au niveau des cimetières !!! Nous savons tous qu’il y a toujours un point d’eau et j’avoue que nous en avons abusé…

Après un départ tranquille avec la traversée de la forêt de Sénart, il a fallu dévier notre itinéraire pour cause de travaux de voirie. En effet, sur le secteur de Tigery, les collectivités réalisent de nouvelles routes avec de nombreux ronds-points. Heureusement avec le GPS, nous avons pu repiquer sur notre itinéraire en empruntant une route complétement défoncée qui nous a valu le courroux et les encouragements des ouvriers qui œuvraient sur le secteur !!!
Peu après Lieusaint où nous avons eu droit à notre secteur pavés, Bob a la mauvaise idée de percer alors que nous avons un bon rythme. La réparation sous le soleil est faite rapidement car il ne faut pas s’attarder…
Nous nous arrêterons à la sortie de Saint Méry à l’ombre des marronniers pour se ravitailler en se disant qu’il faudrait penser à s’arrêter une nouvelle fois pour remplir les bidons d’eau. Ce sera chose faite à la sortie de Nangis où nous trouvons notre premier cimetière. Après avoir rempli les bidons et s’être copieusement arrosé les bras, les jambes et le reste, nous avons repris notre route par les chemins de traverse pour atteindre Provins vers 12h45.
Après une séance photo pour immortaliser le moment de convivialité, nous refaisons une pause rapide sur la place principale de la cité médiévale pour faire le

ravitaillement en eau à une fontaine publique alors que de nombreux touristes nous regardent éberlués de nous voir rouler par ces températures.

Le ravitaillement casse-croûte se fera à la boulangerie pâtisserie habituelle et le pique-nique sur l’espace vert en bordure de la Voulzie qui traverse la ville de part en part. Un petit détour par la brasserie de la gare pour boire une pression bien fraîche (Robert et moi seulement !!! avec modération) et nous voilà repartis avec un vent relativement favorable qui nous avait gênés sur l’aller quelque peu… Heureusement car ce 2e tiers du parcours est plus exigeant avec la majorité du dénivelé et notamment de longs faux plats sans avoir un peu d’ombre… Et l’eau dans les bidons commence à faire défaut d’autant que Nicolas ressent un petit coup de pompe suivi après de Robert qui ressent quelques crampes… L’essentiel des relais est assuré par Philippe et moi-même qui ne rechignons pas à mener le groupe. La recherche d’un point d’eau sur ce secteur n’est pas facile compte tenu que les villages ne sont pas nombreux et bien espacés… Il faudra attendre Les Ecrennes et encore heureusement nous avons questionné un riverain qui nous a indiqué le chemin pour aller au cimetière car sinon nous ne l’aurions pas trouvé… Il était au milieu des champs !!!
Après un arrêt prolongé pour s’abreuver, se doucher pratiquement et remplir les bidons, nous revoilà partis pour le dernier tier de notre parcours qui n’est pas méconnu de nos adhérents avec le passage dans Chartrettes et Melun… J’aborde le cédez-le passage en deuxième position avec un maximum de prudence et d’angoisse. Et tout se passe bien malgré une circulation relativement dense pour un mois de juillet.
La fin de notre randonnée se fera sans problème après une nouvelle halte au cimetière de Boissise Le Bertrand et Nicolas recommencera à caracoler en tête dans les bosses comme il l’avait fait le matin et qui lui a valu sans nul doute ce petit coup de pompe au 2/3 du parcours… Il me confiera qu’il fallait qu’il apprenne à mieux gérer son effort sur une grande distance. Il a de l’avenir ce jeune !!!
Et comme d’habitude depuis le début de ces sorties longues, cela s’est terminé autour d’une bonne bière (avec modération) au Café des 2 Drapeaux…
La semaine prochaine, je propose de renouveler la randonnée de Pithiviers qui empruntent des routes relativement ombragées surtout dans la deuxième partie du parcours.
Si des intéressés veulent rejoindre notre quatuor, je les y engage. Cette randonnée est sympathique et peu difficile avec 168km et seulement 1000 mètres de dénivelé.
Gilles fera passer l’annonce sur le site pour vous motiver…

Laurent


Provins — Wikipédia


Commentaires

Logo de AHAAAA
jeudi 26 juillet 2018 à 14h31 - par  AHAAAA

Laurent cite par quatre fois le mot « cimetière » dans sa relation d’itinéraire :Il a l’air de commencer à en connaitre un rayon dans ces points de passage (par ailleurs bien pratiques,et en général assez au calme ).Aussi,puisque nous disposons désormais d’outils performants en matière de description des Boparcours,ne pourrait-on pas indiquer sur ceux-ci les cimetières qui seraient alors,en quelque sorte comme des balises permettant de refaire,le cas échéant,le plein dans les bidons ? :-O

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112