Sortie club du jeudi - 23 novembre 2017

Groupe 2,
vendredi 24 novembre 2017
par  Laurent Fautras, Gilles
popularité : 7%

Cet après-midi, les candidats ne se bousculaient pas sur le parking de Sillery. A 13h00, nous n’étions que quatre à vouloir affronter la météo un peu incertaine : Alain, Michel, Jean-Claude de Chilly et moi-même.

Comme à mon habitude depuis que les sorties sont programmées l’après-midi, j’avais concocté un parcours avec une nouvelle incursion dans le 77 malgré les risques d’être critiqué quant au caractère urbain de ce secteur.
Pour commencer et afin de rejoindre les bords de Seine, je proposais la montée de la rue Lavoisier qui se trouve sur la droite avant le feu rouge de la rue de Savigny. Cette petite mise en jambe nécessaire pour rejoindre le plateau de Savigny nous permettra de rejoindre le château d’eau après avoir fait un petit tour de quartier. La lecture du GPS réserve parfois des mauvaises surprises…
Toujours est-il que nous voici dans les rues de Savigny. Alain comme à son habitude râle d’autant que nous ne passons pas très loin de son domicile en empruntant la rue Leuthreau où habite notre Gillou !!! J’espérais le voir sur le bord du trottoir avec une banderole d’encouragement mais ce ne fut pas le cas…
La traversée d’Athis Mons avec ses nombreux sens interdit ne s’est pas faite sans trop de circonvolution et nous arrivons très vite sur les quais de Seine au niveau d’Ablon. La traversée de la Seine par le pont de Villeneuve Saint Georges est confortable grâce à une belle piste cyclable qui s’évapore à sa sortie !!! La réinsertion dans la circulation ne se fait pas facilement d’autant que nous tournons sur la gauche pour emprunter la D32 qui longe le CHU de Villeneuve Saint Georges.
Les feux tricolores, les travaux urbains et les transports en commun ne facilitent pas notre progression jusqu’à l’Abbaye Notre Dame d’Yerres où nous trouvons une des nombreuses pistes cyclables qui longent l’Yerres. De grandes artères droites s’offrent à nous pour nous permettre de rejoindre la mairie de Boussy Saint Antoine et d’accéder à des portions de route plus calmes mais qui ont une déclivité importante. Pour ceux qui ont déjà participé à la Transyerroise, ils se souviendront de la côte de Perigny qui offre un pourcentage de dénivelé intéressant…
Nous sortons enfin d’une zone d’agglomération mais un autre facteur vient ralentir notre progression : le vent qui souffle du Sud-Ouest avec des fortes rafales. Les relais se font courts mais les organismes peinent. Michel a du mal à suivre le groupe !!!
La pause arrive et nous pouvons immortaliser l’instant à la manière du Gillou.
La continuation de notre périple sera émaillée par le vent et la circulation sur la D402. Heureusement une nouvelle piste cyclable s’offre à nous pour nous simplifier la progression pour aborder la D346 et la forêt du Rougeau. Cette route parfaitement arborée nous permet de réaliser une belle partie de manivelles. Les relais s’enchaînent et nous permettent de rejoindre Corbeil Essonnes à vitesse de sénateur. C’est à ce moment que la pluie décide de s’inviter !!!
En passant sous la Francilienne, Alain décide de bâcher même si la pluie est très fine… Sa décision lui sera profitable car entre Etiolles et Draveil, nous prenons une bonne douche !!!
La pluie se calme pour nous permettre de joindre nos domiciles respectifs en empruntant l’avenue des Terrasses qui se substitue à la montée de l’Escargot…

Laurent


le logiciel au service des cyclistes - licence à vie 30 €

Commentaires

Logo de AHAAAA
samedi 25 novembre 2017 à 14h02 - par  AHAAAA

Comparer l’Avenue de la Terrasse (en fait,il s’agit de la rue Raspail...) à l’Escargot ? Ce dernier me parait plus facile à dompter....Dommage que l’Avenue Gounod est en sens unique :Là,il y aurait vraiment du sport !...AHAAA

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031